Christian Delacoux

24 rue Torte, 64800 Montaut, FRANCE

christian@delacoux.com

Ebène du Gabon, marbre

46 cm de haut

54 cm de large

 

La jeune otarie

4 500,00 €Prix
  • Quand on travaille le bois, on essaye toujours d’en tirer les meilleures parties et donc d’avoir le moins de chutes possible. Cela est encore plus vrai quand il s’agit de bois précieux qui ne se commercialise plus au mètre cube mais au kilogramme.

    C’était le plus beau et gros morceau d’ébène du Gabon en ma possession, il faisait 12Kg. L’idée était faire une otarie nageant le long d’un iceberg. J’ai fait une maquette précise pour que dans ce volume donné j’ai le plus de mouvement possible. Le travail de l’ébène est délicat, sa densité et sa dureté le rend cassant. C’est un bois qui se travaille bien mais qui ne permet aucune erreur dans le dosage des coups portés avec la massette sur les gouges. Il a un poli incomparable et s’il n’y avait ici ou là quelques veines brunes, on pourrait se croire devant une sculpture en pierre.

    Pour faire mon iceberg j’ai choisi un morceau de marbre des hautes Pyrénées, le plus blanc possible. Après de longues heures de polissage, il s’est avéré être gris très clair avec des veines foncées.

    Au moyen de deux barres de fer j’ai fixé l’otarie à son bloc de marbre.

    Avec le contraste des couleurs, le rendu du côté aérien de la nage de ce magnifique animal joueur, la beauté et le prestige des matériaux employés font de cette jeune otarie une œuvre forte, une très belle sculpture.

    Cette histoire ainsi que la photo de la matière originelle seront remises avec le certificat d'authenticité de la sculpture.